Vous inscrire sur ce site

Vous souhaitez que votre structure apparaisse dans l'annuraire des structures de l'ESS ?

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Nous contacter
Livre d'or

Actu réseau ESS

Accueil > Actualité > Actu réseau ESS > L’innovation sociale, un séminaire à Guise

L’innovation sociale, un séminaire à Guise

Le Conseil régional Nord-Pas de Calais a réuni plus de 80 acteurs de l’ESS et des collectivités territoriales dans le cadre de la réflexion pour le PRDESS 2014>2020. Cette rencontre organisée le 15 novembre, était consacrée à l’innovation sociale.
Elle s’est déroulée au Familistère de Guise, dans un lieu emblématique de l’ESS, mais aussi dans le contexte du débat sur la loi ESS qui consacre un article sur l’innovation sociale.
Le projet de loi adopté par le Sénat définie, dans l’article 10, ainsi l’innovation sociale : « l’innovation sociale est caractérisée par le projet d’une entreprise ou l’une de ses activités économiques, qui est d’offrir des produits ou services ;
 - soit répondant à une demande nouvelle correspondant à des besoins sociaux non ou mal satisfaits, que ce soit dans les conditions actuelles du marché ou dans le cadre des politiques publiques ;
 - soit répondant par un processus de production innovant à des besoins sociaux déjà satisfaits. »

Marie-Christine GUILLEMIN, vice présidente du conseil régional Picardie nous a accueillis ainsi que Pierre de SAINTIGNON, vice président du conseil régional Nord-Pas de Calais.
Patrick TILLIE, conseiller régional délégué à l’ESS, a introduit la journée en rappelant que l’innovation social était une priorité de la stratégie du programme européen 2015>2020 et que la région NPDC fait de l’ESS un enjeu important depuis plusieurs années.

Nicolas CHOCHOY, de l’institut GODIN, a présenté une recherche dans le domaine de l’innovation sociale. Il est notamment revenu sur quelques idées reçues sur l’innovation sociale pour affirmer qu’une structure seule ne peut produire de l’innovation sociale, que
les structures de l’ économie classique produisent aussi de l’innovation sociale et que la nouveauté n’est pas forcément un élément de caractérisation de l’innovation sociale…
Puis il a présenté 4 grandes approches de l’innovation sociale.
Deux sont en adéquation avec la logique de marché : la modernisation des politiques publiques et l’entrepreneuriat social.
Deux autres se situent dans l’économie plurielle, elles comprennent la nouveauté comme une rupture des représentations et des pratiques, elles prennent en compte les besoins sociaux mais aussi l’aspiration sociale comme finalité : l’entreprise sociale et l’approche institutionnaliste.
Pour terminer, il a développé l’approche institutionnaliste.

L’après-midi, trois ateliers ont permis des échanges sur :
- la caractérisation de l’innovation sociale,
- la création d’un environnement régional favorable aux entreprises porteuses d’innovations sociales,
- la reconnaissance des structures créatrices d’innovation sociale.

Patrick Tillie a clôturé la journée en insistant sur la volonté de la Région, dans le cadre du nouveau PRDESS, de soutenir concrètement l’innovation sociale à l’aide d’un appel à projet.

Conclusion : une journée très riche d’enseignements…